Le programme sport santé de la Fédération Française d’Escrime a pour objectif de développer la pratique de l’escrime à des fins de santé : bien-être (séniors, personnes sédentaires…) et thérapeutiques (cancer du sein, escrime sur ordonnance, victimes de violences sexuelles).

Dans ce cadre, le CSB Escrime propose un cours sport santé adapté, le mardi matin de 9h30 à 11h30, à Betton. Ce cours escrime-santé est ouvert :

  • Aux personnes souffrant d’une affection longue durée (ALD) ou de maladies chroniques,
  • Et à toute personne souhaitant simplement pratiquer en douceur un sport aux bienfaits reconnus, pour son bien-être.

La section Escrime du Club Sportif Bettonnais est engagée depuis plusieurs années dans un projet de développement de l’escrime-santé.

Notre maître d’armes Morgan Fraboulet, spécialement formé à l’encadrement de l’escrime pour les femmes atteintes d’un cancer du sein, anime des cours sport santé depuis plusieurs années sur l’agglomération rennaise, dans le cadre du programme Solution Riposte.

Souhaitant développer et rendre le sport santé accessible à tous les publics, la section propose un tarif réduit au cours sport santé, sur présentation d’une attestation ALD ou d’une ordonnance prescrivant une activité sportive (sport-ordonnance.fr).

« Réservé depuis le 1er mars 2017 aux malades en affection de longue durée (ALD), soit à 10 millions de personnes, le « sport sur ordonnance » s’ouvre désormais aux malades chroniques (diabète, dépression, maladies cardiovasculaires, cancer…), aux personnes présentant des facteurs de risques (hypertension, obésité, etc.) ou en perte d’autonomie. ». (source : Egora.fr, 10/03/2022)

Pourquoi pratiquer l’escrime quand on est malade ? (source VIDAL)

« Les personnes qui souffrent d’une maladie chronique, ou d’une maladie grave en rémission, peuvent trouver des bénéfices à pratiquer régulièrement une activité sportive, pour peu que celle-ci soit adaptée à leur condition physique.
Pour celles et ceux qui sont intéressés par ce sport, l’escrime, sous ses différentes formes, peut devenir une excellente forme d’activité physique adaptée (APA). Elle lutte contre les effets de la sédentarité, améliore la qualité de vie et participe au contrôle du poids.
De plus, la Fédération française d’escrime a développé des activités particulièrement destinées aux femmes qui souffrent d’un cancer du sein et aux personnes qui ont été victimes de violences sexuelles. »

En savoir plus (aller sur le site vidal.fr)

Pour plus d’informations, nous contacter.

Les bienfaits de l’escrime (source FFE)

Associée aux activités physiques de la vie quotidienne, voire en complément d’autres activités physiques et sportives, la pratique régulière de l’escrime permet de prévenir les effets de la sédentarité, du vieillissement, de pathologies métaboliques, de cancer.

La FFE a organisé la pratique santé pour travailler sur :

  • L’augmentation de l’endurance cardio-respiratoire,
  • Le maintien ou l’amélioration de la masse, de la force et de l’endurance musculaire, la souplesse, la proprioception,
  • L’amélioration de l’image de soi et de la perception de son corps,
  • La prévention et la lutte contre l’isolement social,
  • Le maintien ou l’amélioration de l’équilibre, de l’autonomie, de la mémoire et de la concentration,
  • la prévention de surpoids,
  • l’amélioration du drainage lymphatique (cancers).

En savoir plus

source : https://www.escrime-ffe.fr/fr/l-escrime/sante-bien-etre-prevention/programme-sante.html